Le haras des Crinière au Vent

En route vers la gloire ..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vivyan

Aller en bas 
AuteurMessage
Vivyan
1ere Année
1ere Année
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Vivyan   Ven 18 Mai - 14:13

Nom : Finnigan
Prénom : Vivyan
Age : 20 ans

Histoire :
Depuis toute petite, Vivyan à toujours eut trois passions:
Les légendes bretonnes, le chant et les chevaux.
Il pourrait s'agir de n'importe qu'elle petite fille française comme on en rencontre, jolie, adorable même, avec son petit nez froncé et ses yeux rieurs, ses traits fins et son caractère décidé.
Comme toutes les petites filles, son enfance est heureuse, mieux que ça même : des parents adorables, enfin deux mamans adorables, et un papa rigolo.
Deux mamans et un papa, vous trouvez ça bizarre?
Pas elle, ses mamans s'aiment et son papa est leur meilleur ami, alors où est le problème?
Pourquoi personne ne le comprend?
Pourquoi tout le monde la traite de "lesbienne" à l'école?
Qu'est ce que ça veut dire?
Pourquoi certains professeurs lui jettent ils des regards mauvais, et pourquoi donc détournent ils les yeux lorsque des gamins trop turbulents décide qu'il serait amusant de lui plonger la tête dans la boue?

" Le monde est fou " Dit Jeanne, sa maman blonde.
Et Sarah, sa maman rousse à un regard triste, et ne dit rien.
Alors Vivyan se tait aussi.

Elle adore ce nom, Vivyan.
Bien sûr, elle a lut la légende de Merlin, c'est d'ailleurs le premier livre qu'elle ait lu, et elle a été ravie d'apprendre que son nom ressemblait à celui de la fée de l'histoire.
Dommage qu'elle n'ait pas de pouvoirs magiques.
Elle se l'imaginait facilement, vu le contexte dans lequel elle vivait : une jolie ferme en plein dans les bois, non loin de la mer, une ferme où il y avait surtout des chevaux...
Et le chant?
Cela vint un peu plus tard, à l'âge de 10 ans, sans raison particulière, enfant unique, elle avait beaucoup été avec les adultes et adorait les entendre chanter toutes les vieilles chansons, comme la Bohème, mais sa chanson préférée était celle des Vieux Amants.
Un jour que le vieux poste était en panne, et qu'elle avait absolument envie de l'écouter, elle se mit à la chanter.
Elle fut étonnée en sentant sa voix glisser naturellement, comme si elle n'avait attendu que ce moment pour se réveiller et montrer son talent, les notes les plus hautes n'étaient pas un problème, la musique était toujours là et elle ne faisait que la rendre vivante par sa voix...

Elle se rendit vite compte qu'elle n'était pas faite pour l'école.
Tout d'abord à cause des moqueries de ses camarades, qu'elle ne pouvait plus supporter surtout après les réunions parents-profs, et, de plus, elle ne pouvait rester assise toute une journée dans une pièce fermée, sombre, et écouter un prof débiter son cours d'une voix monocorde...
Une semaine après la rentrée du collège, Vivyan revint chez elle, posa brutalement son sac sur la table, et, sûre d'avoir capter l'attention de tout le monde (car il y avait ses mères, ses grand-parents des deux côtés et sa tante) elle lança d'une voix forte:


ça n'ira pas, je n'irai plus là-bas, ça n'ira pas du tout.

Elle était pourtant persuadée de devoir faire face à de longues discussions, mais tout le monde se contenta de sourire.
Finalement, grand père Albert dit:


Hé bé, n'y a t'il pas des cours par correspondance maintenant hé?

Alors ce fut décidé, les cours par correspondance.
Ainsi, Vivyan pu se concentrer plus sur les chevaux...
Elle était douée, pas forcément dans l'équitation, car si elle avait un remarquable sens de l'équilibre et une main très fine, elle n'avait aucune technique, mais il y avait un véritable "feeling" entre elle et les chevaux.
Elle alla jusqu'au galop cinq, commença à enchainer les compétitions...
Un jour, il y eut un accident.
Elle n'eut rien heureusement, mais son cheval, son beau Funèbre, un magnifique étalon noir qu'elle avait rencontré il y a deux ans, alors qu'elle en avait douze eut la jambe brisée.
On dut l'euthanasier, et Vivyan arrêta l'équitation, décrétant que ce n'était pas le milieu dans lequel elle voudrait vivre.
Mais rien ne l'empêchait de ne plus voir de chevaux...
Ce fut difficile au début, mais elle ne pouvait s'en empêcher.
Ils avaient déménagés de leur petite ferme, mais étaient toujouts à la campagne, et tous les jours en allant chercher le pain elle passait devant le champ d'à côté, où deux gros chevaux de traits broutaient tranquillement.
Bientôt, leur propriétaire l' "engagea" pour s'en occuper, car avec ses rumatismes il avait du mal, surtout l'hiver.
Alors que ses seize ans approchaient, il l'entendit chanter dans le box d'un des chevaux, pendant qu'elle le bouchonnait.
Soufflé, il attendit jusqu'à la fin de la chanson, sous le charme.
Vivyan sortit et ouvrit de grands yeux en le voyant.
Il lui sourit.
C'est ainsi qu'elle commença à faire découvrir son talent.
Au début, elle chantait juste pour le quartier, assise sur une chaise dans la rue comme elle l'avait souvent fait avant le déménagement, mais, très vite, le patron du café lui demanda de venir chanter dans son commerce, et son fils l'accompagna au piano, et chantait avec elle parfois, pour les duos.
Et oui, c'est le parfait cliché mais ils finirent par sortir ensemble.
Un jour, un concours de chant fut organisé.
Elle le remporta.
Un petit "concert" fut organisé dans la ville, et elle commença à se faire connaître.
Toujours accompagnée de son beau pianiste, elle commença à aller un peu à droite à gauche, rendant la foule enthousiaste par sa fraîcheur, sa façon moderne de chanter de vieux classiques et son sourire craquant.
Tout semblait lui sourire, mais comme c'est souvent le cas, c'est à ce moment, lorsqu'on se dit qu'on est en train de vivre le meilleur moment de sa vie que ça se dégrade.

D'abord, il y eut l'incendie.
Jeanne, sa maman blonde, et oui elle l'appelait toujours comme ça, fut grièvement brûlée.
Elle se battit plusieurs jours, de toutes ses forces, mais la gravité de ses blessures eut raison d'elle.
Elle est morte sans surprise, tenant la main de sa fille.
Vivyan s'éloigna alors de cette famille si aimante, car elle ne pouvait plus supporter les regards tristes, les sourires las, ce déchirement qu'elle finissait par trouver mièvre à force, et elle enferma sa douleur à double tour pour se concentrer totalement sur le chant, donnant à sa musique un aspect nouveau, car, sans le savoir elle s'investissait si totalement dans ses chansons que sa peine transparaissait.
Mais ce n'est pas finit, ensuite il y eut " l'admirateur secret".
Un pauvre dingue lui écrivant des lettres enflammées et parfois obscènes, et si elle essaya d'abord d'être polie, elle devint vite ferme car il insistait.
Malheureusement, il n'en resta pas là, elle pensait que c'était finit, car elle n'avait pas reçut de lettres depuis longtemps, mais le pire était à venir...
Elle se rappelle de cette scène comme si c'était hier:

Elle est sur l'estrade, avec Chris, son petit ami, toujours aussi aimant depuis deux ans qu'ils se connaissent, l'ayant accompagnée dans ses joies, ses peines et ses sautes d'humeurs...
Lui, doux et effacé, elle, dynamique et entêtée, ils se complètent parfaitement...
Et c'est pour rendre hommage à cette belle histoire qui ne fait que commencer, du moins le pense t'elle, qu'elle lui demande de chanter avec elle la chanson des Vieux Amants, sa chanson préférée, depuis toute petite, celle qui a révélé sa voix...


Mais mon amour,
Mon doux mon tendre mon merveilleux amour...


Elle sourit, elle est heureuse, triste aussi, bizarrement depuis l'incendie, chaque fois qu'elle chante elle ne peut s'empêcher de ressentir un peu de tristesse...
Mais les yeux bleus de Chris plongés dans les siens effacent vite ce sentiment.
Elle ne voit pas l'homme au premier rang avec un regard mauvais, un regard de fou.
Elle ne voit pas le revolver qui se dresse
.

De l'aube claire jusqu'à la fin du jour,
Je t'aime encore, tu sais,


Le doigt appuie sur la détente...

Je t'aime...

Et Vivyan ne peut que regarder la grande tache rouge qui se répand sur la chemise blanche de Chris, son expression qui passe de ravie à surprise, ses doux yeux bleus emplis d'effroi, et ce rouge, ce rouge qui l'éclabousse, les cris qui lui donnent un vertige effroyable, une sensation de froid comme si elle mourrait elle aussi, et le noir, le noir apaisant et tellement effrayant...
Elle se réveille dans sa chambre, indemme mais le coeur détruit, et n'a pas besoin de voir les regards éplorés de ses proches pour savoir que son Chris est mort...
Le lendemain, elle plie bagages et part sur les routes.
Comment elle est arrivée ici, elle n'en sait rien, toujours est il qu'elle était aussi affamée et en piteux état qu'un chat de gouttière qu'une voiture aurait roulé dessus.
Le vieil homme qui s'occupait de cet endroit la recueillie.
Elle ne lui raconta jamais d'où elle venait, ni pourquoi une jeune fille d'à peine dix-huit ans était sur les routes loin de tout contact, ni pourquoi son regard lumineux s'assombrissait et se remplissait de larmes lorsque la chanson des Vieux Amants résonnait dans la cuisine, quand la radio était allumée...
Mais il lui semblait qu'il en savait bien plus qu'il ne le laissait paraître.
Il lui offrit un poste de palefrenière ici, car elle lui avoua ne pas aimer l'équitation mais simplement les chevaux.
Il ne dit rien, se rendant simplement compte qu'elle faisait bien attention à ne se lier avec aucun de ses pensionnaires à quatre pattes.
Un jour il revint du marché avec un beau chevam d'une belle couleur noisette, qu'il lui tendit sans un mot.
Il s'appella Alto, en hommage à la musique, car si elle ne chantait plus elle ne pouvait l'oublier...
Et acceptant ce cadeau elle finit par s'ouvrir aux autres, et se lia d'amitié avec lui ; qu'elle considère presque comme une petit frère, bien qu'elle ne soit pas si petite!
Elle non plus ne pleura pas à la mort du vieil homme.
Si, certains soirs, tenue au secret seulement.
Et voilà...


Description physique :
Vivyan est une jeune femme d'aspect plutôt fragile et précieux, surtout avec sa longue chevelure blonde, ses grands yeux verts-eau et sa peau de pêche.
Elle a peut être un visage d'ange, mais elle est beaucoup plus forte qu'il n'y parait, surtout ne lui parlez pas d'arts martiaux et ne la provoquez pas, car elle a fait un an de boxe thaï et ne se défend pas mal du tout, elle a un redoutable crochet du droit!
Elle porte souvent des vieux vêtements style vieux jeans à trou et grand chemisiers à carreaux noués au dessus du nombril avec son surper chapeau de cow-boy, le style quoi! Sans oublier le brin d'herbe entre les dents^^
Mais en dehors de son travail ici elle affectionne beaucoup les vêtements style un peu moyennageux, des longues robes à volants, des vieux trucs très jolis mais un peu démodés en fait!
Elle a un sourire magnifique, pétillant et drôle, ou tendre et réconfortant, on dirait qu'il ne lui est jamais arrivé aucun malheurs, ce sourire est sans tache, et quand on le voit, on ne peut que le lui rendre...


Caractère :
Vivyan est une drôle de jeune femme, elle a plusieurs personnalités d'une certaine manière, ou plusieurs "couches", c'est assez difficile à expliquer d'ailleurs, disons qu'elle n'est vraiment pas commune et que rares sont les gens qui peuvent se vanter de bien la connaître!
Au premier abord, elle est moqueuse, un peu vexante même, on dirait qu'elle se fout sans cesse de la gueule des gens mais en fait c'est juste une manière comme une autre de prendre de la distance, certains sont froids, d'autres timides, d'autres grognent et montrent les dents, elle, elle sourit et elle envoie bouler ceux qui sont trop chiants!
A l'intérieur de l'écurie, elle est vraiment pleine de vie et de chaleur, bien sûr ça dépend des jours et de l'humeur, mais il ne faut pas s'arrêter à ses quelques piques un peu blessantes, si vous les prenez avec humour vous pourrez vite vous entendre avec elle!
Mais à l'extérieur, elle est, là, vraiment froide, tête basse, elle évite de parler aux gens et si elle le fait ce n'est pas d'une manière timide, mais plutôt hargneuse...
Bizarre la fille? Ouais, sûrement...
Je vous le dit, vous aurez beaucoup de surprises avec elle, dans le pire comme dans le meilleur...


Photos de moi (ce n'est pas une obligation) :










Votre premier cheval :

- Vous pouvez choisir un cheval des pensions -
Sexe : cheval
Nom : Alto
Race : Selle français
Robe : Blanche
Age : 5 ans

Description :
Grand et musclé, Alto est tout de ce qu'il y a de plus imposant. Aux allures souples et confartables. Sa robe blanche son postérieur gris lui donne un certain charme. Il est assez fort dans ses mouvements.

Caractère :
Alto parait gentil au premier abord. En réalité, c'est un cheval nerveux qui se cache derrière cette apparence. Mais peut être est ce à cause de son jeune âge ?Il est très joueur et n'est pas contre le fait de s'amuser un bon coup !

Monté :
Alto est un amour, jusqu'à ce que vous lui demandiez un départ au galop. Il va accélérer sans que vous l'ayiez demandé . Mais il reste très maniable et facile à arrêter. En ce qui concerne le hunter, il est très émégant et sait sauter. Si vous arrivez à le calmer, il peut rester dans un galop cadencé et souple qui lui donne des points forts . Il connait les bases de dressage mais s'ennuie vite dans cette discipline.Pour lui, il faut des obstacles.

Notes ( 100 points à répartir ) :
-beauté : 5
-dressage : 5
-Hauteur de saut : 5
-Longueur de saut : 5
-endurance : 5
-jeux : 5
-attelage : 5
-galop : 5
-trot : 5
-vitesse : 5
-stabilité de vitesse : 5
-Hunter : 5
-cross : 5
- complicité : 5


Photo(s) du cheval :
Dressage :

CSO :


Cross :
Naturel :

Voili voilou !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle Mathilde Mingalas
Directrice
Directrice
avatar

Nombre de messages : 1950
Maison : Directrice
Age : 25 ans
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Vivyan   Ven 18 Mai - 21:22

Bienvenue ! Aller, zouuh ! Chez les Welsh'ys !
Je te fais ton box !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://criniere-au-vent.superforum.fr/index.forum
Clémence Carreno
1ere Année
1ere Année
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 27
Maison : Arabians
Age : 24
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Vivyan   Sam 19 Mai - 8:47

quelle longue histoire !
bienvenue parmis nous j'espère que tu te plairas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-veronicas.zikforum.com
Vivyan
1ere Année
1ere Année
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Vivyan   Sam 19 Mai - 19:54

Merci ! .................................. A toutes les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle Carine Jaspire
Directrice des Appalunns
Directrice des Appalunns
avatar

Nombre de messages : 604
Age : 25
Maison : Directrice des Appaluns
Age : 21 ans
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Vivyan   Dim 20 Mai - 10:56

Bienvenue sur le haras !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cam.flo-frison.over-blog.com/
jessica
1ere Année
1ere Année
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 18 ans
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: Vivyan   Dim 20 Mai - 12:56

Welcome !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivyan
1ere Année
1ere Année
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Vivyan   Dim 20 Mai - 19:16

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivyan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivyan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le haras des Crinière au Vent :: ♣ Hors Jeu ♣ :: ● Présentation :: Inscriptions Terminées-
Sauter vers: